La greffe de cornée


La cornée est une membrane transparente située à l’avant de l’œil. C’est une structure fine (environ 1/2 mm en son centre).

Elle laisse voir la couleur de l’œil (bleu, vert, marron) et transmet les images à l’intérieur de l’œil. Elle est constituée de plusieurs couches.


Les différents types de greffe


En fonction de l’atteinte oculaire, les ophtalmologistes peuvent proposer de remplacer :

- soit la totalité du centre de la cornée (kératoplastie transfixiante),
- soit certaines des couches de la cornée (kératoplastie lamellaire antérieure ou postérieure).

Le rejet de greffe de cornée


En absence de facteur de risque, les suites opératoires sont généralement simples. En particulier, le rejet du greffon (provenant du donneur) par le receveur (la personne greffée) est peu fréquent.

Ceci est logique, car la cornée est normalement sans vaisseaux et ainsi protégée de l’afflux des facteurs biologiques provoquant le rejet.

Les patients doivent garder à l’esprit que, en cas de rejet, le traitement anti-rejet doit être mis en place au plus tôt. Ainsi, toute douleur, rougeur de l’œil, sensibilité à la lumière et/ou baisse de la vision sont autant de signes d’alerte qui doivent amener les patients à consulter un ophtalmologiste en urgence.

L’identification rapide de ces signes et la précocité du traitement optimisent les chances d’éviter le rejet définitif du greffon.


La prévention, le traitement


La ciclosporine appliquée sur l’œil greffé fait partie intégrante de la stratégie reconnue pour prévenir/soigner le rejet et limiter l’usage des corticoïdes. Les ophtalmologistes peuvent prescrire un collyre anti-rejet :

- en préventif en cas de facteurs augmentant le risque de rejet (par exemple : vaisseaux anormaux au niveau de la cornée),

- en urgence en cas de signes de rejet.

Ce médicament sera obtenu grâce à l’intervention d’un pharmacien hospitalier dans le cadre du système de mise à disposition des médicaments d’exception, appelé ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation).


Plus d’informations


Les informations en vue de la greffe sont fournies aux patients par les ophtalmologistes avant l’opération. Des informations sur la greffe de cornée sont aussi disponibles sur les sites de la Société Française d’Ophtalmologie, du Syndicat national des Ophtalmologistes de France et de l’Agence de la Biomédecine.